Les ongles aussi ont besoin de détox

Les ongles aussi ont besoin de détox

On peut décider de faire des cures de détoxification pour le corps et les cheveux. Sur le marché des cosmétiques, il existe quantité de produits prêts à l'emploi pour cela. Les habitués des recettes à faire à la maison trouveront aussi moult recettes sur Internet. Cependant combien sommes-nous réellement à détoxifier nos ongles ? La manucure détox existe pourtant bien et est à inclure absolument dans vos habitudes beauté. Et cela est fait aussi bien pour les femmes que les hommes !

Des ongles mis à rude épreuve

Sans cesse couverts de vernis, les ongles n'ont pas la vie si facile. Et c'est davantage le cas lorsqu'ils subissent des manucures semi-permanentes ou qu'ils sont teintés à répétition. Ils manquent d'oxygène et ne peuvent pas respirer alors. Avec le temps, ils se fragilisent particulièrement si rien n'est fait pour prendre soin d'eux régulièrement. Oui, on peut tout simplement décider de se vernir les ongles de temps en temps, histoire de les laisser souffler. Ou alors on peut se tourner vers la détox !

La manucure japonaise ou le layering

C'est une technique qui a pour but de nourrir en profondeur. Pour cela, il faut d'abord nettoyer l'ongle. Après avoir limé et dépoli la surface, on applique un mélange assez riche qui se compose de citron séché, de glycérine, de bambou, d'acides gras essentiels, d'huile de ricin et d'extrait de thé. Un cocktail afin de faire disparaître les impuretés. Sans oublier que les ongles seront hydratés et renforcés. Pour une meilleure pénétration, les mains sont placées dans une serviette chaude de trois à cinq minutes et massées.

Réalisé fréquemment, ce type de soin va faire ressortir le rose naturel des ongles et apporter toutes les vitamines dont ils ont besoin au quotidien. Et rien ne vous empêche après quelques jours de vous vernir de nouveau les ongles. Pourquoi pas avec un rouge vif de chez Andreia ?

1Commentaires

  • Avatar
    Maggy
    janv. 14, 2020

    Los entrevistadores continuaron preguntando: "¿Alguna vez ha sido tratado por problemas con sus emociones o nervios o por el uso de alcohol o drogas?" Alrededor del 80% de las personas con un trastorno psiquiátrico finalmente buscaron tratamiento, pero a menudo solo después de un largo retraso: el promedio fue de 10 años después de que aparecieron los síntomas por primera vez. La depresión mayor y el trastorno de pánico generalmente se trataron con bastante rapidez, pero menos del 7% buscó tratamiento para el trastorno de ansiedad social, el trastorno de estrés postraumático y el trastorno por déficit de atención durante el primer año. Y casi la mitad de las personas con control de impulsos o problemas de drogas nunca habían buscado ayuda en absoluto.
    Alrededor del 17% de los entrevistados, incluido el 41% de aquellos con un trastorno psiquiátrico, dijeron que habían utilizado los servicios de salud mental en el año anterior. Las mujeres eran más propensas a usar estos servicios que los hombres, y los blancos más que los negros y los latinos con síntomas similares.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type

Livre d'or

Il n'y a pas encore de messages.

Blog Categories

Top sellers

Tags

create quotation from my cart Request a quote